Mathilde Goanec

Diplômé de l'IUT de Lannion, en Bretagne, j'ai été journaliste pigiste pendant dix ans. A l'étranger tout d'abord (en Asie centrale et en Ukraine pendant 4 ans), puis à Paris. Des collaborations tous azimuts jusqu'à Mediapart que j'ai rejoint pour de bon en mars 2015. Je suis en charge de l’Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, après un passage au service politique et cinq ans passés au sein du pôle social-travail. Je suis également déléguée du personnel et depuis 2021 déléguée syndicale CGT de Mediapart.

 

Contacts

Twitter
@MathildeGoanec

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Ukraine : le soupçon de la collaboration plane sur les villages libérés

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage

Dans la région de Kherson, certains villages ont vécu pendant des mois à huis clos, sous occupation russe. Des voisins ont été tués ou sont portés disparus. La difficulté à mener des enquêtes rapides dans un pays mis sens dessus dessous par la guerre permet à la rumeur de prospérer.

Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage

À Dnipro, dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.

Guerre en Ukraine : à Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage

La ville de Mykolaïv, entre Odessa et Kherson, subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».

Ukraine : le port d’Odessa, privé de grand large, devient terre d’arrivée des réfugiés

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage

La destruction d’une bonne partie des infrastructures énergétiques par les bombardements russes a plongé les habitants dans le noir. Freinée par la quasi-mise à l’arrêt de ses activités portuaires, la ville se réinvente en lieu d’accueil des déplacés internes du sud du pays, et échafaude des parades face à la guerre qui dure.

Pap Ndiaye remet des maths au lycée, sans désavouer la réforme Blanquer

Éducation et enseignement supérieur — Analyse

Malgré le retour d’une heure et demie de maths en plus au lycée promise par le ministre de l’éducation nationale, le problème soulevé par la réforme de 2019 reste entier : une partie des élèves, les filles en particulier, se détournent des mathématiques, et plus largement des filières scientifiques. Des voix s’élèvent pour dénoncer une erreur « stratégique » face aux besoins du monde économique et de la recherche.

Tous nos enfants ne sauront pas nager

À bonne école — Entretien

Deux ans de Covid, des piscines fermées pour affronter la flambée des prix de l’énergie, des créneaux de nage à l’école réduits faute d’enseignants : l’apprentissage de la natation marque le pas. Savoir nager – ou non – reste un marqueur social.

« Russie et Chine veulent garder les régimes d’Asie centrale dans la poche »

Asie et Océanie — Entretien

Moscou comme Pékin revisitent leurs relations avec les pays d’Asie centrale. Pour conserver des relations privilégiées avec les régimes les plus autoritaires, elles détournent les yeux des conflits de frontières qui s’enveniment dans la région depuis quelques mois. Explications de la chercheuse kirghize Erica Marat.

Pour réformer les lycées professionnels, le pari de la concertation ne fait pas que des heureux

Éducation et enseignement supérieur

La voie de la concertation choisie pour mener la réforme du lycée professionnel déconcerte. Selon l’entourage de la ministre déléguée Carole Grandjean, tout est « ouvert » et des « investissements massifs » pourraient être mis sur la table. Dans le monde enseignant, certains veulent tenter le coup, d’autres ont déjà claqué la porte, échaudés par les précédents et les annonces hâtives du président de la République.

L’État investit nettement moins dans les études des femmes que dans celles des hommes

Éducation et enseignement supérieur — Entretien

Parce qu’elles sont largement moins nombreuses dans les filières scientifiques et les plus sélectives, mieux dotées budgétairement que les autres, les femmes bénéficient d’un quart de financement public en moins que les hommes au cours de leurs études supérieures. C’est ce que démontre une note récente de l’Institut des politiques publiques.

Handicap à l’école : face à un système défaillant, des familles aisées payent des accompagnantes privées

Éducation et enseignement supérieur

Le tabou qui entourait le recours à des accompagnantes d’élèves en situation de handicap (AESH) privées commence à se dissiper au sein de l’Éducation nationale. Face à la pénurie de personnel, et au risque de l’inégalité, les familles accompagnées par des associations puisent dans leurs propres deniers pour assurer une véritable scolarisation de leurs enfants.

Signes religieux à l’école : la rentrée martiale du gouvernement

Éducation et enseignement supérieur

Dans une instruction aux préfets, lundi, le ministre de l’intérieur mobilise contre « une offensive islamiste ». Son collègue à l’Éducation nationale est pris dans une énième polémique sur la laïcité, après avoir évoqué le port de vêtements religieux « par destination ». Sur le terrain, les demandes des enseignants sont parfois contradictoires.

Mixité sociale à l’école : le privé ne joue pas le jeu, et cela se voit de plus en plus

Éducation et enseignement supérieur — Analyse

Des données sur « l’indice de position sociale » des écoles et collèges, que le ministère a été contraint de publier mercredi, confirment à quel point l’école privée sous contrat se préoccupe peu de mixité sociale. Un « tabou » qui pèse lourd sur l’école publique, qui concentre toutes les difficultés.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mathilde Goanec
Journaliste à Mediapart

5 Billets

2 Éditions

Le travail, territoire à réinventer

Billet de blog

Pour comprendre la souffrance au travail, Marie Pezé a dû sortir de son "tiroir psychanalytique" ou "tiroir psychosomatique". Depuis, elle tente inlassablement d'élargir le spectre de tous ceux qui agissent pour rendre le travail plus humain. Et devinez-quoi, nous en faisons tous partie... Invitée du colloque Santé et travail organisé récemment au Sénat, le texte qui suit est de sa main.

Le droit de manifester à géométrie variable du préfet du Morbihan

Billet de blog

Le préfet du Morbihan vient d'interdire la manifestation contre le racisme et la xénophobie, prévue samedi 19 décembre à Pontivy. Ce rassemblement est une réponse à une manifestation d'extrême-droite autorisée le lendemain des attentats qui a largement dégénéré. Ce deux poids deux mesures est incompréhensible.

La CGT Guadeloupe asphyxiée par la famille Huyghues-Despointes

Billet de blog

Deux poids, deux mesures. La CGT Guadeloupe a organisé le mardi 3 novembre une marche de protestation sur l'île afin de dénoncer sa condamnation à 53 000 euros d'amende pour avoir écrit dans un tract que la famille Huyghues-Despointes « avait bâti sa fortune sur la traite négrière, l'économie de plantation et l'esclavage salarié ». Asphixiée financièrement, l'organisation syndicale craint de devoir cesser toute activité militante, faute de moyens.

Les syndicats européens votent une motion commune sur les migrants

Billet de blog

Réunie en congrès, la Confédération européenne des syndicats (CES) a voté mercredi un motion d'urgence sur la crise des réfugiés, réclamant une politique d'asile proactive et la révision des accords de Dublin.

La police emporte la bataille des chiffres

Billet de blog

Les Echos l'ont dévoilé en exclusivité lundi 13 avril : selon un rapport commandé par le préfet de police de Paris, réalisé par des chercheurs de l'EHESS, de l'Insee et de Paris 1, c'est bien la police qui compte juste, lors des manifestations.